Siacoin/Skynet: le futur de l’internet décentralisé?

Pour faire simple : SiaCoin est un service de stockage cloud à l’image de Google, DropBox, Apple et Microsoft. L’idée est que les données stockées à l’aide de la technologie Sia.

Cet article est dédié à l’aspect technologique du Siacoin et de la forndation SkyNet pour un internet libre. Si vous souhaitez avoir plus d’information sur la crypto Siacoin et sa capitalisation, nous vous invitons à lire la partie dédiée sur le site de notre partenaire: Swoocom.

L’origine de SIACOIN

Les débuts du projet remontent à Septembre 2013 quand David Vorick et Luke Champine imaginent l’idée de ce grand projet lors de la Hackathon HackMIT de la même année. À l’époque, Vorick et Champine ont proposé de libérer l’espace de stockage inutilisé dans le monde et de l’unifier dans un marché mondial des données totalement gratuit.

Dès le départ, les créateurs se concentrent sur le développement d’une infrastructure complètement décentralisée qui permettrait aux utilisateurs de louer leur espace de stockage disponible. En échange de ce stockage disponible, les personnes recevraient un jeton : le Siacoin.

Imaginez que l’on puisse mettre à profit une partie de la capacité de stockage disponible et non utilisée sur des dizaines de milliers d’ordinateurs dans le monde en mettant au point une technologie de stockage de données de type “Cloud” décentralisée. La place de la data dans l’informatique est un problème majeur depuis plus d’une décennie et la réponse apportait par le projet SIA déjà en 2013 était une avancée majeure, il faudra cependant attendre deux ans pour que la version beta de SIA voit le jour.

Sia réinvente le stockage cloud. Leur technologie connecte les utilisateurs qui ont besoin de stockage de fichiers avec des hôtes du monde entier offrant une capacité de disque dur sous-utilisée. La technologie Blockchain sécurise leurs données et permet une meilleure économie pour les utilisateurs.

La blockchain Sia permet à ce marché de fonctionner sans intermédiaire. Sia sécurise les transactions de stockage avec des smart contrats, créant une offre plus fiable et abordable par rapport aux fournisseurs de cloud traditionnels. Aucune personne ou organisation ne peut censurer ou refuser l’accès aux données – ni les mineurs, ni les développeurs, ni aucun gouvernement. La technologie de stockage décentralisé et distribué de Sia est plus solide, plus sécurisée, plus efficace et plus équitable pour l’ensemble de l’écosystème.

Le stockage de donnée décentralisée, est-ce vraiment sûr ?

Avec le projet Sia, le stockage de données décentralisé implique deux catégories d’acteurs, en effet d’un côté on trouve l’offre de stockage qui peut être proposé par toute personne accédant au réseau Sia. De l’autre côté on trouve la demande, c’est à dire les utilisateurs qui souhaitent louer de l’espace de stockage en échange d’un paiement en SiaCoins. Vous l’aurez compris les offreurs d’espace de stockage sont essentiels au projet Sia, en effet, sans eux, pas d’espace de stockage et pas de projets, ils représentent les datacenters des Google, Amazon et autres. Ces offreurs d’espace ont la liberté de choisir l’espace de stockage qu’ils souhaitent rendre disponible à la location et ils définissent la qualité de services qu’ils peuvent proposer. Les demandeurs d’espace de stockage, eux, ont le choix des niveaux de sécurité qu’ils souhaitent allouer à leurs données. La sécurité des données sur le réseau Sia est assuré par plusieurs procédés. 

Premièrement, les données que vous stockez sont divisés en plusieurs fragments, ces fragments ne sont pas stockés chez un seul et même hébergeurs, ainsi ce dernier ne peut pas utiliser vos données à votre insu puisqu’il ne détient qu’un ou quelques fragments de vos données qui ne permet pas de les utiliser. De plus les données une fois sur le réseaux Sia sont encryptées par un algorithme cryptographique ajoutant une couche de sécurité supplémentaire à vos données. 

Deuxièmement, la question qui se pose pour les loueurs d’espace est de savoir si leurs données seront accessible de manière pérenne, en effet, que se passe-t-il si les hébergeurs disparaissent ? Afin d’assurer un maximum de sécurité sur le réseau vos données sont stockées de manière multiple, concrètement si vous stockez une photos, celle-ci sera stockée trois fois sur le réseau afin de minimiser le risque de pertes de données si un ou plusieurs hébergeurs venaient à faire défaut. Il faut également savoir que les hébergeurs sont incités financièrement à ne pas quitter le réseau. En effet afin de proposer de l’espace de stockage sur Sia ils engagent eux-même une partie de leurs SiaCoin qu’ils ne pourront pas récupérer s’ils quittent le réseau. 

La technologie SIACOIN en cinq points :

  • Sia combine un réseau peer-to-peer avec la technologie blockchain pour créer la première plate-forme de stockage décentralisé au monde. Voici comment fonctionne Sia
  • Le logiciel Sia divise les fichiers en 30 segments avant leur téléchargement, chacun étant destiné à être distribué aux hôtes du monde entier. Cette distribution garantit qu’aucun hôte ne représente un point de défaillance unique et renforce la disponibilité et la redondance globales du réseau. Les segments de fichier sont créés à l’aide d’une technologie appelée codage d’effacement Reed-Solomon, couramment utilisée dans les CD et les DVD. Le codage d’effacement permet à Sia de diviser les fichiers de manière redondante, où 10 des 30 segments peuvent récupérer complètement les fichiers d’un utilisateur. Cela signifie que si 20 hôtes sur 30 sont hors ligne, un utilisateur Sia est toujours en mesure de télécharger ses fichiers.
  • Chaque segment de fichier est chiffré.
    Avant de quitter l’ordinateur d’un « locataire », chaque segment de fichier est crypté. Cela garantit que les hôtes ne stockent que les segments chiffrés des données utilisateur. Cela diffère des fournisseurs de stockage cloud traditionnels comme Amazon, qui ne chiffrent pas les données utilisateur par défaut. Sia est plus sécurisé que les solutions existantes car les hôtes ne stockent que des segments de fichiers chiffrés, plutôt que des fichiers entiers. Pour information, Sia utilise l’algorithme Threefish, une norme de cryptage open source, sécurisée et haute performance.
  • Les fichiers sont envoyés aux hôtes à l’aide de « smart contrats »
    En utilisant la blockchain Sia, les locataires forment des contrats de fichiers avec les hôtes. Ces contrats fixent les prix, les engagements de disponibilité et d’autres aspects de la relation entre les locataires et les hôtes. Les contrats de fichier sont un type de contrat intelligent. Ils nous permettent de créer des accords de niveau de service cryptographiques (SLA) qui sont stockés sur la blockchain Sia. Les contrats de fichier étant automatiquement appliqués par le réseau, Sia n’a pas besoin d’intermédiaires ou de tiers de confiance.
  • Les locataires et les hôtes utilisent Siacoin, une crypto-monnaie unique construite sur la blockchain Sia. Les locataires utilisent Siacoin pour acheter de la capacité de stockage auprès des hôtes, tandis que les hôtes déposent Siacoin dans chaque contrat de fichier en garantie.Les micropaiements circulent entre les locataires et les hôtes à l’aide d’une technologie appelée canaux de paiement, similaire au Lightning Network de Bitcoin. Les paiements entre les locataires et les hôtes se font hors chaîne, ce qui augmente considérablement l’efficacité et l’évolutivité du réseau. Étant donné que les hôtes paient des garanties dans chaque contrat de stockage, ils ont une forte découragement à se déconnecter.

En quoi Siacoin/Skynet peuvent changer la face du monde?

Skynet est la base d’un nouvel Internet décentralisé

Skynet est un protocole ouvert et une boîte à outils pour créer un meilleur Web, basé sur un stockage et des applications décentralisés.

Les applications Skynet transforment ce qui est possible sur le Web. Au-delà de la protection de la vie privée, la décentralisation permet l’application, l’intégration et l’innovation qui ne peuvent tout simplement pas être reproduites par le monde centralisé. Désormais, nous pouvons nous libérer des jardins clos et des silos de données qui ont restreint l’invention et l’interopérabilité. Les principales caractéristiques de la décentralisation telles que les données personnelles appartenant aux utilisateurs, l’identité persistante dans les applications et la résistance à la censure seront les nouvelles normes du monde numérique.

Possédez vos données

Personne ne possède ou ne contrôle les données de votre compte sauf vous. La propriété s’étend également aux blogs, à la musique et aux vidéos originaux. Tout cela est possible grâce à des applications décentralisées basées sur un stockage décentralisé.

Contenu résistant à la censure

Aujourd’hui, la censure peut venir de manière arbitraire, descendante et comme un outil pour faire taire l’expression. Publiez et partagez du contenu sur Skynet, ou utilisez Skynet comme un basculement pour votre site Web si un fournisseur de services tombe en panne.

Une identité numérique universelle

Connectez-vous à n’importe quelle application Skynet avec un seul identifiant. Une fois connecté, votre stockage et vos données peuvent vous suivre à travers l’écosystème. Accédez à vos listes d’amis, à vos abonnés et à votre contenu depuis n’importe quelle application Skynet.

Une innovation conçue pour les utilisateurs

Toutes les applications Skynet sont open-source. Si vous n’aimez pas la fonctionnalité d’une application ou si vous souhaitez apporter vos propres améliorations, n’hésitez pas à le faire. (Nous encourageons bien sûr la collaboration et espérons que vous discuterez d’abord avec le développeur!) Les utilisateurs existants peuvent alors consentir à la migration de toutes les données de leur compte vers la dernière version.

Contrôlez votre flux de contenu (En cours de développement)

Nous pensons que les utilisateurs, et non les plates-formes technologiques, devraient contrôler pleinement la manière dont le contenu est modéré. Un Internet décentralisé n’est pas une information gratuite pour tous. Cela signifie que l’individu détient le pouvoir de personnaliser ses expériences en ligne. Par exemple, les utilisateurs décideront du contenu qui apparaît dans leurs flux de médias sociaux, et non d’un algorithme d’entreprise.

Monétisation centrée sur les développeurs et les créateurs (En cours de développement)

En tant que créateur de contenu, définissez vos propres conditions et prix pour votre art. Vous et vos collaborateurs pouvez être payés directement, équitablement et automatiquement en crypto sans compter sur la publicité comme seule source de revenus.